Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Là où tombent les pierres

15/05/2016 | Là où tombent les pierres

Littéralité de l'impossible contre littéralisme de contrat

ELLE? LUI?

"Je vous parle du berceau de la joie.
Haine, feu, poison, c’est cela le berceau de la joie.
Le monde crée est SON corps.
Le mal peut-il exister en LUI ?

La bile, la bile aussi est source de joie,
Pourtant, c’est un poison.

Dans ton corps, il y a le feu qui ne détruit pas,
Poison qui ne tue pas. Comment est-ce possible ?
Tout est bon dans le PLAN.
Son mystère, comprenez-le bien,
C’est la TRANSFORMATION.
L’HOMME EST LE GRAND TRANSFORMATEUR.

Le mal est le « plus »,
Mais il est le berceau de la Joie.
La bête la plus méchante est l’homme
Et cependant, il est le berceau de la Joie éternelle.
La force non transformée,
La force non-utilisée détruit, dévaste, empoisonne.

Écoute bien !
Ce qui est mauvais ici-bas…
(Geste vers le bas)
…est bon là-haut.
(Geste vers le haut)
Tout est là.

Les forces dévastatrices ne sont pas à leur place.
C’est pour cela qu’elles détruisent.
Car il n’y a pas de destruction si tu les élèves.
Du poison – la guérison.
Du feu – la Lumière.
C’est pour cette raison que l’homme est debout,
Qu’il ne rampe pas.
De tout le mal que tu peux imaginer,
Naîtra la nouvelle Jérusalem.

CAR IL N’Y A PAS DE MAL,
IL N’Y A QUE LA TACHE QUI N’EST PAS RECONNUE.
Son non-accomplissemnt te détruit.
C’est en cela que le mal est le berceau de la Joie.
En vain vous fuyez le mal !
Il n’y a pas de mal – Éternelle question de l’homme ! –
Et personne ne le sait.

Je vous le déclare :
LE MAL EST LE BIEN EN TRANSFORMATION,
MAIS PAS ENCORE PRÊT.
(Silence)"

Entretien 29 - DIALOGUES AVEC L'ANGE

18:24 Publié dans DE L'AVANT | Lien permanent